idneuf

Blog collaboratif du M2 DSI de l'IUFM d'Aquitaine

Archives Mensuelles: mai 2011

La CNIL regrette l’absence de la protection des données personnelles au G8

Alors que le G8 ouvre ses portes, la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) fait part de sa déception de ne pas participer aux tables rondes concernant la protection des données personnelles. Dans un communiqué la CNIL a dit:

« regretter l’absence de tout régulateur des données personnelles et de la vie privée ainsi que des associations de défense des libertés ou des consommateurs alors même que ce thème figurait au programme ».

En effet, un atelier intitulé « le dilemme des données – de la vie privée dans un monde connecté » est prévu mercredi dans l’après-midi avec comme intervenant, Alain Lévy, président de Weborama, Mitchell Baker de la fondation Mozilla et Andrew Keen, spécialiste du mouvement dit « Web 2.0 ». Comme nous le montre le site Clubic.com ce n’est pas la compétence  des intervenants dans le domaine qui est remis en cause mais plutôt le fait que certaines questions fondamentales relatives aux données personnelles ne seront pas évoquées.

Ainsi, la CNIL soulève dans son communiqué de nombreuses questions qui ne seront pas traitées lors du G8:

  • Qui portera les valeurs de la vie privée à l’ère du numérique devant les chefs d’Etat réunis à Deauville pour le G8 ?
  • Qui défendra le modèle européen de protection des données et de la vie privée alors que la révision de la directive européenne est en cours et que ce modèle est fortement remis en cause par des intérêts commerciaux ?
  • Les entreprises représentées à l’e-G8 sont-elles les mieux placées pour proposer des avancées en la matière ?
  • Lors de cet événement où tout s’achète, combien coûte la protection de la vie privée ? Apparemment pas grand-chose !

Une dernière interrogation qui témoigne de l’exaspération de la CNIL quant au dédain du G8 concernant les données personnelles aujourd’hui au cœur des réflexions sur Internet.

Un Netvibes répertoriant les ressources numériques en SHS

Le Netvibes « veillehumanites » est un outil conçu pour les étudiants et les chercheurs en Sciences humaines et sociales. Il propose une sélection de ressources numériques (liens vers des portails, blogs et sites web divers, flux RSS, …) sur toutes les thématiques liées à l’archéologie, aux sciences de l’Antiquité et du Moyen-âge. Il est à la fois un outil de veille en SHS et un portail web. Il a été réalisé par idril3 et moi-même.

DocDryade.

Suivez-nous sur Twitter !  @Idril3     @Docdryade

Présentation de la rubrique « Digital Humanities ».

Les Digital Humanities, aussi appelées « Humanités numériques », sont en plein essor depuis quelques années en France. Bien qu’en donner une définition s’avère être un exercice périlleux, nous pouvons tout de même dire, afin de les présenter, que les digital humanities sont :  

  • une interdiscipline, au carrefour des sciences humaines et sociales et de l’informatique (voire également des sciences info-com et des sciences cognitives).
  • un ensemble de méthodes, de pratiques, de techniques et d’outils pertinents pour la recherche en SHS.

Les acteurs des humanités numériques produisent des bases de données numériques ou numérisées, conçoivent des éditions électroniques, mettent en place des solutions d’archivage pérenne et cherchent à valoriser et à diffuser le plus largement possible les travaux des chercheurs.

Cette rubrique proposera des articles sur les actualités des digital humanities, les (nouveaux) outils produits, les ressources disponibles en ligne, et les problématiques propres à ce champ.

A lire sur ce sujet : Le Manifeste des Digital humanities.

@DocDryade

%d blogueurs aiment cette page :