idneuf

Blog collaboratif du M2 DSI de l'IUFM d'Aquitaine

« Escale du Livre »

imagesCANWB0D2  Le festival « Escale du livre » de Bordeaux est organisé par l’association Escales littéraires Bordeaux Aquitaine en partenariat avec Écla. Il propose « un véritable rendez-vous littéraire » où le livre côtoie d’autres disciplines artistiques telles que la danse, le théâtre, la musique, le cinéma… Cette année, le festival se déroulera du 5 au 7 avril 2013. Cet événement s’adresse aussi bien aux professionnels du livre qu’aux lecteurs.

L’Escale du livre propose des rendez-vous autour de trois grands domaines :

- Littérature : débats, rencontres, lectures … Vous pourrez échanger avec de nombreux auteurs comme Marie NDiaye (Ladivine), Emmanuelle Pireyre (Prix Médicis 2012 avec Féerie générale), Aurélien Bellanger (La théorie de l’information) …

- Bande-dessinée :  rencontres discussions, concert dessiné, ateliers … On y croisera notamment Arthur de Pins (La marche des crabes), Brüno (Lorna), Michel Rabagliani (la série Paul) …

- Jeunesse : ateliers, lectures, rencontres, jeux … Vous pourrez rencontrer entre autre Nathalie Choux (Blanche), Marion Billet (Chamalo), Serge Bloch (la série Max et Lili) …

En parallèle, le festival propose un salon du livre : un espace de 2500 m² où sont regroupés des librairies et des maisons d’édition.

Le programme complet ainsi que la liste des auteurs et artistes présents sont disponibles en ligne sur le site du festival « Escale du livre ».

Jennifer

Et le prix littéraire est attribué à …

Au mois de Novembre, les plus célèbres prix littéraires sont décernés.

En voici un récapitulatif :

 

Le prix Goncourt a été décerné à Jérôme Ferrari pour son livre Le serment sur la chute de Rome paru chez Acte Sud.

« Un petit village corse se voit ébranlé par les prémices de sa chute à travers quelques personnages qui ont tout sacrifié à la tyrannique tentation du réel. »

Patrick Deville a reçu le prix Femina pour Peste & choléra édité chez le Seuil.

« Construite autour de la figure d’Alexandre Yersin, cette aventure scientifique retrace le parcours d’un chercheur, disciple de Pasteur, qui fut associé à la découverte du bacille de la peste à Hong Kong en 1894. »

Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka a reçu le prix Femina du roman étranger.

« En 1919, des Japonaises quittent leur pays afin de rejoindre aux Etats-Unis des compatriotes auxquels elles ont été promises. Bercées d’illusions, elles vont endurer de cuisantes déceptions face à des maris brutaux, la xénophobie, un travail harassant, la barrière de la langue. Lors de la Seconde Guerre mondiale, suspectées par le pouvoir, elles sont enfermées dans des camps de concentration. »

Scholastique Mukasonga a, quant à lui, reçu le prix Renaudot pour son ouvrage Notre-Dame du Nil paru chez Gallimard.

« Au Rwanda, un lycée de jeunes filles perché sur la crête Congo-Nil. Les familles espèrent que dans ce havre isolé et difficile d’accès, leurs filles parviendront vierges au mariage négocié pour elles dans l’intérêt du lignage. Prélude au génocide rwandais, le huis clos où doivent vivre des lycéennes encerclées par les nervis du pouvoir hutu, fonctionne comme un microcosme existentiel. »

Le prix Médicis a été attribué à Emmanuelle Pireyre pour son roman Féerie générale aux éditions de l’Olivier.

« Dans ce roman-collage, l’auteur évoque la société contemporaine à travers des pastiches de discours portant sur la question du voile, le rôle de l’argent, le bonheur écologique ou encore la démilitarisation de l’Europe. »

Le prix Médicis étranger a été accordé à Avraham B. Yehoshua pour son livre Rétrospective paru chez Grasset.

« À l’occasion d’une rétrospective à Saint-Jacques-de-Compostelle qui lui est dédiée, le réalisateur israélien Yaïr Mozes retrouve Ruth, l’actrice qui fut sa muse et à cause de qui il a rompu avec Saül Trigano, son scénariste. Il revoit ses premiers films et reconsidère tout ce qui a fait son parcours… »

Sans oublier les prix décernés en octobre : 

Le prix Nobel  de littérature de 2012 a consacré l’auteur chinois Mo Yan pour toute son œuvre.

Son dernier livre, Le veau, relate l’histoire de Luo Han, 14 ans, et d’un vieux paysan qui tentent d’emmener un jeune bovin châtré chez le vétérinaire pour soigner sa plaie qui ne cicatrise pas. Cette histoire est suivie de Le Coureur de fond : un instituteur Zhu Zongren, malingre et myope, participe à une compétition sportive à l’école.

Le Grand prix du roman de l’Académie française a été attribué à Joël Dicker pour son roman La vérité sur l’affaire Harry Quebert paru aux éditions du Fallois.

« Un jeune écrivain à succès, incapable d’écrire un nouveau roman, vient en aide à son ami Harry Quebert, inculpé pour le meurtre d’une jeune fille de 15 ans avec qui il avait une liaison. Pour faire la lumière sur cet assassinat vieux de trente ans, il va mener son enquête et en faire un livre. »


N’hésitez pas à donner vos avis et sur ce : bonne(s) lecture(s) !

Jennifer 

 

Les meilleures ventes de livres du 15 au 21 octobre 2012

Le froid arrive!  Quoi de mieux qu’un bon livre sous la couette pour faire face à cette chute des températures . Pour vous aidez à choisir, voici le top 5 des meilleures ventes (accompagné de résumés) de la semaine du 15 au 21 octobre 2012 selon Livres Hebdo :

1. Fifty shades, vol. 1 : Cinquante nuances de Grey de E. L. James.

Ce roman rencontre un énorme succès auprès du public féminin. « Une étudiante de 21 ans, Anastasia Steele, tombe amoureuse d’un patron d’une multinationale de 27 ans, Christian Grey. Leur relation installée, il lui annonce qu’il ne peut éprouver de l’amour et du plaisir que dans certaines situations. Un jeu de domination commence alors. »

2.  Largo Winch, vol. 18 : Colère rouge de Jean Van Hamme, Philippe Francq .

Pour les amateurs de BD et de Largo Winch. « Impliqué malgré lui dans une affaire de trafic d’armes et de terrorisme international, Largo Winch est contraint de fuir les agents du FBI lancés à ses trousses. Une femme déterminée à se venger va cependant croiser sa route. »

3.   Le siècle, vol. 2 : L’hiver du monde de Ken Follett .

Le  deuxième tome de la nouvelle trilogie de Ken Follett. « La vie des êtres dont le destin est marqué par l’ascension au pouvoir du IIIe Reich et les grands drames de la Seconde Guerre mondiale. Carla von Ulrich, née à Berlin d’un père allemand et d’une mère anglaise, subit de plein fouet les affres du nazisme jusqu’à ce qu’elle décide d’entrer en résistance. »

4.   Une place à prendre de J.K Rowling.

Le roman policier tant attendu de la créatrice d’HarryPotter. « Ce roman teinté d’humour noir a pour décor la  bourgade de Pagford, un petit paradis anglais avec sa place de marché pavée et son abbaye. La mort soudaine du conseiller Barry Fairweather va semer la discorde. »

5.   Sauve-toi, la vie t’appelle de Boris Cyrulnik.

« Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik fait ici le récit de sa vie et relate les années de guerre : la déportation de ses parents, son arrestation et son évasion, puis son arrivée à Paris à la fin de la guerre. Une biographie qui  s’apparente à une auto-analyse de ce qui a construit émotionnellement et psychologiquement l’auteur. »

J’espère que cela vous à aider dans vos choix et il me reste qu’à vous souhaiter bonne(s) lecture(s) !

Jennifer

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 169 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :